Les amours de vieillesse

Des mots contre le tabou de la sexualité en EHPAD ?

"La désexualisation des aînés marque le fossé entre le monde des « adultes » et celui des « vieux ». (...) Chaque individu est sexué et le reste, quel que soit son âge, quels que soient sa maladie, son handicap, le lieu où il se trouve. Nier cette potentialité, c’est aller bien au-delà du sexuel. C’est poser la question de l’humanité de ces âgés que l’on se voit dans la nécessité de dénommer « personnes âgées » comme s’il était nécessaire de se souvenir qu’ils sont une personne."
G. Ribes

amours_vieillesse2.jpg
amours_vieillesse_edited.jpg